Blog

De là où tu es, comme tu es en cet instant précis, donnes de l’ancrage et du poids à ta posture, replaces ton corps pour lui offrir du confort et de la stabilité, sens tes points d’appui, mets toi en mouvement, prends tout ton temps pour te repositionner, pour prendre ta place, délimiter tes contours… Penses à chaque partie de ton enveloppe, observes les moindres recoins. Fais toi plaisir à visiter, explorer le dedans, le dehors, le chaud, le froid, le tendu et le moelleux… Si tu observes bien, il y en a sûrement un peu. Là… tu vois? Pour t’aider, tu peux porter ton attention sur tes pieds. Imagines une lumière ou une couleur vive qui vient se loger dans tes pieds: aux extrémités, au centre, au dessus, en dessous, partout! Laisses toi réconforter par l’énergie qui se diffuse et profites. Restes un peu. Tu as le temps…Fermes les yeux un instant pour mieux ressentir. Maintenant tu peux t’aventurer un peu plus haut, au niveau de tes chevilles (ressens) de tes mollets (prends le temps) de tes genoux (relâches) de tes cuisses (doucement) de ton bassin (qui se relaxe) de ton dos (qui se dépose et s’élargit) de tes épaules (qui se détendent) de tes bras qui s’attendrissent jusque dans les mains, jusqu’au bout de tes doigts. Ton corps commence à sourire, il est calme et reposé. Comme il est bon de ne pas se presser… Ton cou se libère, ton visage se défroisse, devient lisse comme une eau claire et limpide. Tes yeux se ferment et se reposent dans leur petit hammac, sans aucune tension. Respires, surtout respires…Laisses ton souffle te remplir d’un air nouveau puis t’alléger de l’inutile. Inspires et expires dans cette intention, plusieurs fois, sans te presser…Tu commences à te relaxer n’est ce pas? C’est bien, vraiment bien…Sens comme tu es accueilli(e), porté(e), accepté(e) tout entier, toute entière. Là tu peux lever le regard. Vois autour de toi, observes l’espace dans lequel tu te trouves, l’horizon qui se présente devant toi ou celui que tu as le droit d’imaginer. L’air est frais (imagines) le jour offre une lumière mi-lune mi fraise, un parfum d’herbe rosée, un merle soliste, l’instant des rêves à peine oubliés, le début d’un jour unique. Tout est possible. Eveilles toi.